Eduquer, oui, mais comment ?

Nous grandissons avec une éducation, une culture et un environnement qui font de nous des personnes un peu uniformes, pétries de traditions, de rituels et d’apprentissages qui se perpétuent et se répètent inlassablement de génération en génération.

Ces valeurs sont-elles toujours bonnes ?

J’ai souvent entendu ou dit  » chez nous c’est comme ça  » ce qui voulait dire que dans notre communauté, dans notre famille ça se passait de cette manière … Et personne ne pouvait contredire cette vérité que nous avions créé, c’était la nôtre.

C’est pourquoi lorsque j’ai eu mes filles j’ai retransmis ce qu’on m’avait enseigné : les enfants n’étaient pas des adultes, jusque-là c’était un fait, mais … Qui avaient un droit de paroles limité. Attention, détrompez-vous ce n’était pas du tout maltraitant, c’était de l’éducation, le moyen d’inculquer le respect. Et pour pleurer il fallait avoir une bonne raison sinon les adultes étaient là pour en trouver une ! Curieux, non.

Mais aux valeurs familiales sont venues se confronter celles de la société, où les codes, en l’espace de deux générations avaient bien changés …

Mes enfants sont nés dans ces temps où le concept d’enfant roi a émergé. Vous imaginez le choc culturel. Evidemment, impossible de vivre en dehors de l’influence des phénomènes de société et voilà toutes mes croyances remises en question !

Alors, Complètement perdue, j’en suis venue à me demander si je devais mettre une fessée ou pas à mes filles, si tous les pourquoi devaient avoir des « parce que ». Avaient-elles le droit de me dire « non car… » Ou au contraire faire silence à table ! Devaient elles apprendre à s’ennuyer ou devais-je endosser le rôle d’animatrice de centre aéré ?

Eurêka et Alléluia !

En pleine remise en question sur l’éducation de mes filles, je découvre plusieurs outils juste géniaux. Mon premier coup de cœur que je conseille à tous les parents est le livre Dany Silk « Aimer vos enfants intentionnellement ». Une vérité est venue transpercer mon cœur « Nos enfants sont des personnes à part entière comme nous ». Comme l’auteur le conseille, laissons nos enfants prendre leurs propres décisions, n’intervenons pas sauf s’il y a danger. J’ai appris à lâcher prise et ne plus vouloir avoir le contrôle sur des sujets qui leur appartenaient comme par exemple la façon de s’habiller, sur comment elles devaient ranger leurs affaires dans leurs cartables. Je constate que ça marche, elles sont plus autonomes et viennent me solliciter pour des conseils. Elles me font confiance et partagent leurs craintes. J’ai appris à apprendre leur langage qui est bien entendu différemment pour chacune, hein tant qu’à faire 😉

Ce que j’ai envie de retenir de ce livre référence est que plus que des mots théoriques, Dany Silk nous partage les expériences de sa famille. Il nous montre que ces méthodes sont possibles, certes difficiles mais faisables.

Chers parents,

Rendons nos enfants responsables, aimons-les correctement, ne les formatons pas, ne les mettons pas dans des cases.

Un célèbre livre que j’affectionne renferme un Proverbe précieux « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas. »

 Selon le dictionnaire Larousse le verbe « éduquer » signifie : Former quelqu’un en développant et en épanouissant sa personnalité. Tout est dit.

Savoir, connaître (Qal) savoir connaître, apprendre à connaître percevoir apercevoir et voir, trouver et discerner…

Erika Michel

Eduquer, oui, mais comment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut